Une mise au point rapide pour le printemps à vélo

Pour ceux d’entre nous qui ont rangé leurs vélos pour l’hiver, le moment est venu de les dépoussiérer et de se préparer à rouler. Lorsqu’on sort un vélo de son garage, une petite mise au point s’impose. Portez une attention particulière aux quatre points suivants : la chaîne, les composants du dérailleur, les freins et les roues.

~~Chaîne~~

Si vous avez utilisé un lubrifiant à base d’huile, envisagez de passer à un produit à base de cire. Le seul avantage d’un lubrifiant à base d’huile est qu’il doit être appliqué moins fréquemment, mais à tous les autres égards, le produit à base de cire est supérieur. Par exemple, l’huile recueille la poussière des pistes et d’autres éléments abrasifs pour la chaîne, alors que la cire élimine les abrasifs. Un lubrifiant à base de cire recommandé est le White Lightning.

Si vous avez utilisé un lubrifiant pour chaîne à base d’huile, que vous souhaitiez passer à la cire ou non, vous devez retirer la chaîne et la nettoyer avec un solvant pour la dégraisser avant d’ajouter un nouveau lubrifiant. En fonction de vos conditions de conduite habituelles, l’utilisation d’un solvant pour dégraisser la chaîne doit être effectuée au moins une fois par an.

~~Composants du dérailleur~~

Lubrifiez les points de pivot en utilisant un bon lubrifiant à base de pétrole. J’utilise Tri-Flow. Ensuite, lubrifiez et ajustez les câbles du dérailleur, qui ont pu s’étirer pendant l’hiver. Réglez-les de manière à ce que le changement de vitesse soit net.

~~Freins~~

Encore une fois, lubrifiez les câbles. Utilisez un lubrifiant à base de pétrole ou de cire, selon le degré de poussière des conditions de conduite habituelles. Réglez les câbles, qui ont pu s’étirer pendant l’hiver.

Vérifiez les plaquettes : y a-t-il beaucoup de caoutchouc, les plaquettes touchent-elles les jantes de manière uniforme ? Si vous utilisez des freins à disque actionnés par liquide, vérifiez le niveau du liquide de frein dans le réservoir.

~~Les roues~~

Faites tourner la roue lentement en vérifiant si elle est vraie. La roue ne doit pas vaciller du tout. Si elle oscille un peu et que vous avez les outils et les compétences nécessaires, vous pouvez effectuer des ajustements mineurs à l’aide d’une clé à rayons. En revanche, si elle oscille beaucoup, apportez la roue dans un magasin et demandez à un professionnel de la vérifier.

Vérifiez la pression des pneus, qui est forcément basse après un hiver de stockage. Gonflez-les selon les recommandations du fabricant, qui sont indiquées sur le pneu.

Maintenant, faites un tour d’horizon du vélo. Le réglage de la selle est-il toujours bon ? Les roulements des roues, de la manivelle, des pédales et du jeu de direction présentent-ils un jeu excessif ou sont-ils trop serrés ? Pour les vélos à suspension complète, vérifiez également les joints de suspension.

À partir de cette révision, vous pourrez déterminer s’il est temps de procéder à une mise au point majeure. Cela peut aller de quelques ajustements au nettoyage et/ou au remplacement de certaines pièces. Les avis divergent sur la fréquence à laquelle une révision majeure est nécessaire. Cela dépend de la fréquence à laquelle vous roulez et de l’entretien que vous effectuez vous-même.

Que vous fassiez la mise au point vous-même ou que vous confiiez votre vélo à un magasin de vélos réputé, les opérations d’entretien suivantes sont nécessaires de temps à autre pour garantir des performances et une sécurité optimales : remballage des roulements et réglage des axes de roue, du jeu de direction, du pédalier et des pédales ; remplacement des câbles ; réglage des roues ; réglages généraux, notamment du dérailleur et des freins.