Les spécialistes du cyclo-cross avaient rendez-vous ce vendredi à Loenhout pour disputer la cinquième manche du Trophée Banque Bpost, deux jours après la manche de Coupe du monde de Zolder remportée par le champion de Belgique Sven Nys. Au classement général provisoire au soir de la quatrième manche, le champion du monde comptait déjà 51 secondes d’avance sur Nys et près de quatre minutes sur le troisième Kevin Pauwels, le classement de ce trophée se faisant désormais au temps. Rappelons que la précédente manche qui s’était déroulée à Essen samedi dernier avait permis l’éclosion du jeune Belge Jan Denuwelaere, vainqueur après disqualification de Zdenek Stybar, présent également à Loenhout. Dans la semaine, Nys a déclaré viser les trois classements principaux de la saison de cyclo-cross (Bpost Bank, Superprestige et Coupe du monde). Nous pouvons remarquer l’absence du néerlandais Lars van der Haar privilégiant pour cette dernière partie de saison le Superprestige et la Coupe du monde où il est bien positionné. Aurélien Duval est toujours absent mais a annoncé sur les réseaux sociaux sa participation à la manche du Superprestige de Diegem qui se tient en nocturne ce dimanche 30 décembre.

     Malgré la météo plus ou moins favorable, on découvre à l’occasion du premier tour un terrain difficile, déjà très gras sur certaines portions et qui risque fort de se dégrader au fil de la course. Klaas Vantornout est l’auteur d’un excellent départ, suivi de près par Meeusen, Peeters ou encore Stybar. Dès l’entrée sur le circuit le champion de Suisse, Julien Taramarcaz, est victime d’une violente chute, bloquant Pauwels. Peeters et Vantornout fixent l’allure et prennent quelques mètres d’avance alors que Zahner, Sven Vanthourenhout et Thijs Van Amerongen emmènent le reste des concurrents. Sven Nys est victime à ce moment-là d’une chute assez sévère alors qu’il avait pris, de plus, un départ plutôt moyen. Son vélo étant coincé dans la barrière, le champion de Belgique se retrouve très rapidement à 30 secondes de la tête de la course. Chez Sunweb-Revor, Jim Aernouts pointe aux avant-postes. Rob Peeters fixe toujours l’allure à la fin du premier tour mais aucun écart significatif n’est à remarquer à l’avant de la course. Au premier passage sur la ligne, un groupe d’une quinzaine de coureurs se dessine, mené par Stybar, Peeters et Niels Albert. Julien Taramarcaz passe avec 15 secondes de retard, 29 pour Sven Nys.

     Klaas Vantornout tente d’attaquer et accélère franchement au début du deuxième tour, entraînant la réaction de Zdenek Stybar alors que Tom Meeusen chute lourdement. Le Tchèque Martin Zlamalik suit Vantornout avant de proposer lui-même une accélération. Un bon groupe se forme après que tout le monde ait changé de vélo. L’approche des bonifications va modifier la physionomie de course. Fortement intéressé par celles-ci, Niels Albert s’en empare (15 secondes) et accroît alors son avance au général sur Nys. Klaas Vantornout prend 10 secondes, Stybar 5. Ce trio prend par conséquent quelques mètres d’avance sur les poursuivants. C’est Thijs Van Amerongen qui mène la poursuite derrière tandis que Bart Wellens est l’auteur dans un premier temps d’une belle remontée. Au passage sur la ligne, Albert et Vantornout possèdent quatre secondes sur Stybar. Un groupe de sept coureurs est relégué à dix secondes parmi lesquels on retrouve Van Amerongen, Pauwels, Jim Aernouts, Bart Aernouts, Sven Vanthourenhout, Zlamalik et Peeters. Le Français Romain Lejeune est l’auteur d’un bon début de course et pointe à 22 secondes alors que Nys ne parvient pas à rentrer à l’avant, accumulant toujours une trentaine de secondes de retard.

     Sven Nys est victime de plus d’une énorme chute au début de ce troisième tour, passant même au dessus de la barrière. Il en ressort couvert de boue de la tête aux pieds et surtout désabusé. Ce n’est visiblement pas le bon jour pour le champion de Belgique. A l’avant, Stybar peine à rentrer sur le duo composé de Vantornout et d’Albert. Ce dernier impose un rythme assez élevé et c’est au prix d’un effort conséquent que le Tchèque rentre dans la deuxième partie du troisième tour. Kevin Pauwels retardé en début de course continue sa remontée et s’isole à la quatrième place. Au début du quatrième tour, le trio de tête possède dix secondes d’avance sur Pauwels et quinze sur Van Amerongen. Sven Nys pointe à plus d’une minute et voit alors ses chances de victoire au classement général du trophée baisser. La situation reste stable dans ce tour puisqu’au passage sur la ligne, Albert, Stybar et Vantornout relèguent toujours Pauwels à dix secondes.

     Il reste trois tours quand Klaas Vantornout exprime quelques difficultés à s’accrocher au deux autres coureurs. Niels Albert impose finalement un rythme élevé fatal à Vantornout alors que le deuxième leader de Sunweb-Revor, Kevin Pauwels, est l’auteur d’une petite glissade après un changement de vélo. Se retrouvant au sol, ses chances de revenir à l’avant s’amenuisent. A deux tours de l’arrivée, Albert et Stybar comptent dix-neuf secondes d’avance sur Vantornout qui a complètement craqué dans ce tour et vingt-trois sur Pauwels. C’est donc au début du sixième tour que le champion de République Tchèque, Zdenek Stybar, décide de procéder à une grosse accélération. Il compte une dizaine de secondes d’avance sur le champion du monde à la moitié du tour mais cet écart est réduit à quatre secondes seulement quand la cloche annonçant le dernier tour retentie. Derrière, Pauwels revenu sur son coéquipier passe avec trente-six secondes de retard.

     Niels Albert rentre sur Zdenek Stybar à la fin du premier tiers du circuit. Pauwels semble possèder quelques mètres d’avance sur son coéquipier Klaas Vantornout. Niels Albert tente de distancer son adversaire et prend quelques longueurs mais au prix d’un effort violent, Zdenek Stybar parvient à revenir sur le champion du monde. C’est finalement ce dernier, négociant mieux le dernier tiers du circuit que son adversaire et réussissant à accentuer son effort qui remporte cette course difficile. Niels Albert s’envole donc vers le classement général de ce trophée, qu’il dominait déjà, après les déboires de Sven Nys. Zdenek Stybar prend donc la deuxième place de cette manche devant Kevin Pauwels et Klaas Vantornout. La cinquième place revient à Rob Peeters. A noter l’excellente prestation de Romain Lejeune qui prend une très belle douzième place sur un circuit difficile.

     Dans le dernier tour, Sven Nys est victime d’un nouvel incident. Agacé déjà par ses deux chutes, le champion de Belgique ne peut tolérer plus quand un énième spectateur lui lance son gobelet rempli de bière. Sven Nys décide alors de descendre du vélo et poursuit le spectateur, qui n’était plus visiblement dans un état convenable, afin de demander des comptes. Ces différents incidents condamnent les ambitions du champion de Belgique qui avait déclaré quelques jours plus tôt viser les trois classements principaux du circuit. Hier soir, désabusé, le champion de Belgique renonçait au Trophée Banque Bpost.

Classement de la cinquième manche du Trophée Banque Bpost, à Loenhout

1. ALBERT Niels (BEL) : 57’36’’

2. STYBAR Zdenek (CZE) : + 16’’

3. PAUWELS Kevin (BEL) : + 56’’

4. VANTORNOUT Klaas (BEL) : + 1’01’’

5. PEETERS Rob (BEL) : + 1’32’’

6. VAN AMERONGEN Thijs (NED) : + 1’47’’

7. DENUWELAERE Jan (BEL) : + 1’58’’

8. WALSLEBEN Philipp (GER) : + 2’

9. WELLENS Bart (BEL) : + 2’04’’

10. SIMUNEK Radomir (CZE) : + 2’21’’

12. LEJEUNE Romain (FRA) : + 2’39’’

24. CHAINEL Steve (FRA) : + 4’21’’

Classement général du Trophée Banque Bpost après cinq manches

1. ALBERT Niels (BEL)

2. PAUWELS Kevin (BEL) : + 5’18’’

3. VANTORNOUT Klaas (BEL) : + 6’08’’

4. NYS Sven (BEL) : + 6’21’’

5. PEETERS Rob (BEL) : + 7’27’’

6. VAN AMERONGEN Thijs (NED) : + 8’34’’

7. WELLENS Bart (BEL) : + 8’55’’

8. AERNOUTS Bart (BEL) : + 11’21’’

9. DENUWELAERE Jan (BEL) : + 13’19’’

10. WALSLEBEN Philipp (GER) : + 14’07’’

Prochaine manche : Baal (GP Sven Nys), le 1er janvier 2013

Sébastien De Cock.

Leave a Reply