En ce samedi 22 décembre 2012 se tenait la quatrième manche du Trophée Banque Bpost, le GP Rouwemoer à Essen dans la province d’Anvers en Belgique. Sextuple vainqueur de l’épreuve, le champion de Belgique Sven Nys était le grand favori au même titre que le champion du monde Niels Albert vainqueur à Leuven dimanche dernier et surtout leader du classement général de ce trophée avec 20 secondes d’avance sur Nys avant la course de ce jour. Quintuple vainqueur de cette manche et tenant du titre, l’ancien champion du monde Bart Wellens faisait également figure de favori. Côté Belge au départ nous retrouvions Rob Peeters, Bart Aernouts et également les deux coureurs de Sunweb-Revor : Kevin Pauwels et Klaas Vantornout. Aurélien Duval, neuvième du général ce matin, était également présent. A noter le déplacement de Zdenek Stybar qui signait ici son retour au niveau international sur le cyclo-cross cet hiver. Et c’est finalement, sur tapis vert, que le jeune Jan Denuwelaere (24 ans) s’impose au terme d’un cyclo-cross aux multiples rebondissements, après le déclassement du tchèque Stybar et l’analyse d’une photofinish énorme. Retour sur le cross le plus incroyable et passionnant de cet hiver.

     C’est donc sous la pluie et sur un terrain extrêmement boueux et gras que se sont élancés les coureurs à 15h précisément ce samedi. Le parcours long de 2510 mètres était de plus rendu difficile par l’ajout de deux planches et de deux courts escaliers. Sven Nys vire en tête à l’entrée sur le circuit suivi de près par le Suisse Julien Taramarcaz. Le tempo imposé par le champion de Belgique de la discipline est assez rapide en ce début de premier tour. Lors du passage peut-être le plus difficile du circuit, précédant le premier escalier, Nys accélère, formant alors un groupe de tête avec Stybar, Albert, Pauwels, Vantornout, Aernouts et Meisen. Au terme d’un premier tour bouclé en 8’35’’ sur ce circuit exigeant, le groupe de tête est donc composé de six hommes : Nys, Albert, Stybar, Pauwels, Vantornout et Meisen. Bart Aernouts éliminé sur chute pointe à onze secondes avec le gros du peloton où figure notamment le champion de France Aurélien Duval.

     Niels Albert prend les devants au début du deuxième tour et fixe un tempo assez rapide, fatal au jeune allemand Marcel Meisen âgé de 23 ans. Les deux coureurs de la formation Sunweb-Revor tentent de s’accrocher au trio dominateur de ce début de course : Albert, Nys et Stybar. Au terme de la première moitié de ce deuxième tour, Sven Nys décide de placer une puissante accélération pour prendre… les bonifications ! Le vétéran belge s’empare donc de quinze secondes de bonifications, Albert prenant dix secondes et Stybar cinq. A l’occasion du premier escalier, le trio se dégage des deux Sunweb-Revor. S’ils rentrent après le second, les deux coureurs belges semblent en difficulté en ce début de course et multiplient même les fautes techniques. Au passage sur la ligne les cinq hommes de tête comptent quinze secondes d’avances sur un autre trio composé de Denuwelaere, de Van Amerongen et de Rob Peeters. Le peloton assez conséquent passe la ligne avec déjà quarante secondes de retard.

     Le double champion du monde de la discipline en 2010 et 2011, Zdenek Stybar, tente d’imposer son rythme alors que les trois poursuivants semblent en mesure d’opérer la jonction avec le groupe de cinq. Niels Albert ralenti par un changement de vélo ne peut que constater la puissante accélération de Klaas Vantornout, vainqueur de la manche néerlandaise du Superprestige cet hiver à Gieten. Le Belge passe Stybar juste avant les premières marches. Six poursuivants chassent alors Klaas Vantornout : Stybar, Nys, Albert, Pauwels, Peeters et Denuwelaere. Cependant, les deux coureurs de Sunweb-Revor jouent de malchance en cette fin de troisième tour. En effet, Vantornout perd la tête après une faute technique, profitant à Stybar, et Kevin Pauwels est victime d’une chute et perd une vingtaine de secondes. Sur la ligne d’arrivée, Jan Denuwelaere compte quelques mètres d’avance sur les cinq poursuivants : Nys, Albert, Stybar, Vantornout et Peeters.

   Le regroupement a lieu entre les six hommes au début du quatrième tour. Néanmoins, Rob Peeters dévoile quelques faiblesses et Klaas Vantornout est même lâché après le premier escalier. Denuwelaere très à l’aise dans le passage technique précédant cet escalier mène le groupe et impose un tempo rapide. Il parvient d’ailleurs à mettre en difficulté le champion du monde de la discipline qui fait l’élastique en cette fin de tour. Au quatrième passage sur la ligne et à trois tours de l’arrivée Denuwelaere s’isole et compte trois petites secondes d’avance sur les cinq poursuivants, Vantornout étant parvenu à rentrer. Kevin Pauwels quant à lui pointe à vingt secondes.

    C’est Sven Nys qui mène la poursuite au début du cinquième tour. Niels Albert ferme le groupe. Le Tchèque Zdenek Stybar, toujours sixième du classement mondial, semble quant à lui assez à l’aise à ce moment de la course. Rob Peeters, déjà en difficulté, perd le contact après un changement de vélo. Finalement, Nys parvient à ramener Stybar, Albert et Vantornout sur Denuwelaere. Peeters profite d’une légère accalmie pour rentrer. Denuwelaere place une nouvelle attaque impressionnante peu avant le premier escalier alors que Nys, Albert et Stybar étaient eux retardés par un changement de vélo rendu nécessaire par un terrain semblable à un champ de bataille du fait notamment des différentes courses qui se sont tenues sur ce circuit depuis le début de la journée. Et c’est Vantornout à la peine quelques hectomètres avant qui tente de suivre le jeune belge de 24 ans. Niels Albert ferme la marche après le deuxième escalier. Kevin Pauwels rentre enfin sur le groupe au moment même où Klaas Vantornout qui s’est fait une deuxième santé prend les choses en main. La fin du tour très rapide apparaît ne pas être au goût de Stybar, Albert et Pauwels. Van Amerongen, surgissant de nulle part, toujours intercalé, et sur le point d’opérer la jonction, manque de chance et casse sa selle ! Au cinquième passage sur la ligne, soit à deux tours de l’arrivée (et 42 minutes de course) le quatuor de tête est composé de Rob Peeters, Sven Nys, Klaas Vantornout et Jan Denuwelaere. Le duo Stybar-Albert compte six secondes de retard. Kevin Pauwels à nouveau lâché pointe à onze secondes.

     Zdenek Stybar est le premier à rentrer sur le quatuor mené par Denuwelaere décidemment dans un grand jour. Albert parvient également à faire la jonction mais exprime de grandes difficultés à s’accrocher. Le groupe de tête est donc composé de six hommes quand Nys profite du passage des planches pour prendre la première position du groupe. A l’occasion du secteur technique positionné avant le premier escalier, Denuwelaere place une énième accélération. Derrière lui, Rob Peeters parvient également à s’isoler et même à le dépasser. Ensuite, les quatre poursuivants sont emmenés par le coureur tchèque, Zdenek Stybar. Sven Nys impressionnant depuis le début de saison apparaît alors buter au moment précis où le sociétaire d’Omega-Pharma-Quick-Step s’échappe. Deux trios se composent alors : devant Peeters est rattrapé par Stybar et Denuwelaere après une faute technique ; derrière Nys, Albert et Vantornout sont à la peine. Quand les coureurs se présentent sur la ligne, la cloche résonne. Ainsi, à un tour de l’arrivée, le duo Stybar-Denuwelaere compte trois petites secondes d’avance sur Rob Peeters. Albert et Nys pointent à cinq secondes, Vantornout à dix.

    Quatre hommes se regroupent en tête de la course, très rapidement : Stybar, Denuwelaere, Albert et Peeters. Quant à Sven Nys, le champion de Belgique paraît condamné à la cinquième place, victime d’un déraillement et devant descendre du vélo pour rétablir la chaîne. Si Stybar et Albert se disputent la première place du quatuor, c’est Denuwelaere qui prend la tête. Le jeune Belge est le seul à rester sur le vélo dans le torrent de boue précédant l’escalier numéro un. Cependant, victime semble-t-il d’un saut de chaîne, il redescend à la quatrième place du groupe alors qu’Albert accélère suivi de très près par Peeters et Stybar. Ce dernier profite du dernier escalier de ce cross pour creuser un petit écart qui va s’avérer être essentiel pour la victoire potentielle. Peeters et Albert sont à deux longueurs et c’est Denuwelaere qui bouche le trou, se rapprochant dangereusement de Stybar.

    Tandis que le Belge lance son sprint, Stybar semble ne pas le voir et le tasse contre les barrières ! Denuwelaere tombe et Stybar passe donc la ligne en tête. Derrière Peeters atteint l’arrivée devant Albert. Denuwelaere allongé précisément sur la ligne est affecté. Zdenek Stybar vient s’excuser et comprend rapidement qu’il va être déclassé. Les commissaires UCI sont alors plongés dans une incertitude totale concernant le nom du vainqueur. S’ils annoncent quelques minutes après la fin de la course le déclassement de Stybar lié à son sprint irrégulier, les commissaires ajoutent qu’il y a photofinish pour la victoire ! En effet, après sa chute, le vélo de Denuwelaere passe la ligne et le coureur lui même victime d’une glissage franchit la ligne assis sur le sol. Le problème est qu’au moment précis où Denuwelaere passe la ligne, Rob Peeters la coupe aussi ! La question est donc la suivante : le derrière du Belge a-t-il précédé ou non la roue avant du vice-champion du monde ! Finalement, Jan Denuwelaere, 24 ans est déclaré vainqueur pour quelques millimètres. Rob Peeters est annoncé deuxième, Niels Albert troisième. Zdenek Stybar est relégué à la quatrième place tandis que Sven Nys prend la cinquième place, franchissant la ligne avec 31 secondes de retard. Niels Albert conforte donc sa première place au général. Jan Denuwelaere remporte ici sa plus belle victoire et se révèle au niveau international.

Classement de la course

1. DENUWELAERE Jan : 1h00’05’’

2. PEETERS Rob

3. ALBERT Niels

4. STYBAR Zdenek (déclassé)

5. NYS Sven : + 31’’

6. VANTORNOUT Klaas : + 54’’

7. VAN AMERONGEN Thijs : + 1’04’’

8. PAUWELS Kevin : + 1’41’’

9. WELLENS Bart : + 1’45’’

10. MEEUSEN Tom : + 1’52’’

Aurélien Duval prend la 17ème place, Matthieu Boulo la 22ème et Arnaud Jouffroy la 26ème.

Classement général après quatre manches

1. ALBERT Niels

2. NYS Sven : + 41’’

3. PAUWELS Kevin : + 3’57’’

10. DUVAL Aurélien : + 11’19’’

Prochaine manche : 28 décembre 2012 à Loenhout.

     Demain, se tient la cinquième manche de la Coupe du monde UCI de cyclo-cross à Namur, seule excursion en terre wallonne. Respectivement premier et deuxième l’an dernier, Sven Nys et Niels Albert seront les grands favoris sur un circuit qu’on annonce aussi boueux qu’aujourd’hui, déjà très gras l’an dernier. Nous retrouverons les mêmes protagonistes demain au sommet de la Citadelle de Namur auxquels nous pouvons ajouter le Français Francis Mourey et le prodige néerlandais Lars van der Haar âgé de 21 ans seulement, deux coureurs absents ce samedi. A noter tout de même la décision de Zdenek Stybar qui a choisi de ne pas doubler ce week-end.

Sébastien De Cock.

Leave a Reply