Le circuit automobile de Terlaemen situé à Heusden-Zolder accueillait en ce lendemain de Noël la sixième manche de la Coupe du monde UCI de cyclo-cross, la troisième belge après Coxyde le 24 novembre et Namur dimanche dernier. Au sommet de la Citadelle Vauban, Kevin Pauwels, numéro un mondial ce matin, avait procédé à une véritable démonstration et avait prouvé qu’il était toujours candidat à sa propre succession, vainqueur de la Coupe du monde 2011-2012. Ainsi, avant la course de ce jour, les trois premiers du classement général (Niels Albert, Sven Nys et Kevin Pauwels) se tenaient en onze points seulement. Ces coureurs sont les principaux favoris sur un circuit long de 3120 mètres. Nous pouvons ajouter à cette liste le Tchèque Zdenek Stybar, quatrième à Essen samedi dernier. Côté français, Francis Mourey et Aurélien Duval sont absents, le premier faisant l’impasse, le second étant souffrant. L’équipe tricolore est menée par Steve Chainel.

     Le Néerlandais Lars van der Haar, profitant de son explosivité, prend le meilleur départ. Il mène d’ailleurs la course durant une grande partie du premier tour avant d’être relayé par Zdenek Stybar et Tom Meeusen. Les deux coureurs de Sunweb-Revor, Kevin Pauwels et Klaas Vantornout, sont en retrait. Le premier est l’auteur d’un très mauvais départ et peine à remonter. Le second est victime d’une chute au moment où Lars van der Haar tente d’accélérer une nouvelle fois. Cette chute condamne sa course et il prend finalement la quatorzième place. Au terme du premier tour, les écarts sont inexistants. Steve Chainel pointe à la neuvième place mais est victime d’une violente chute à la fin du deuxième tour qui ruine toutes ses chances. Le Français abandonne quelques tours après. Cette chute a permis en revanche de créer quelques écarts. Albert, Nys et Meeusen possèdent six secondes d’avance sur un quatuor composé des Tchèques Stybar et Simunek, du Belge Bart Aernouts et du Néerlandais van der Haar. Un troisième groupe qui comprend Pauwels et Taramarcaz pointe à quinze secondes de la tête.

      Le troisième tour permet à Nys et à Albert de s’isoler à l’avant de la course, Tom Meeusen ne parvenant pas à s’accrocher après une attaque du champion du monde appuyée par le champion de Belgique. Sur la ligne, les deux hommes comptent dix secondes d’avance sur Meeusen, quatorze sur Simunek et vingt sur un groupe de sept coureurs comprenant Pauwels, van der Haar, Stybar, Peeters, Taramarcaz, Zahner et Aernouts, un nombre porté à neuf au quatrième tour avec Simunek et Meeusen rattrapés. Kevin Pauwels mène le groupe durant une large partie du tour stabilisant alors l’écart avec le duo Nys-Albert qui possède tout de même seize secondes d’avance sur la ligne sur le groupe des poursuivants réduit à sept unités (Stybar, Pauwels, Simunek, Peeters, Meeusen, van der Haar et Aernouts). Aux termes des cinquième et sixième tours, les deux hommes de tête augmentent leur avance, désormais de vingt-six secondes.

      Le septième tour est l’occasion pour le vice-champion du monde Rob Peeters d’imposer son rythme mais ce sont Kevin Pauwels et Zdenek Stybar qui se distinguent du groupe. Simunek passe devant après une chute de Pauwels bloquant également Stybar. A l’avant de la course, Sven Nys profite d’un changement de vélo effectué par Niels Albert pour tenter une accélération mais les deux coureurs passent la ligne ensemble à un tour de l’arrivée. Simunek pointe à vingt-neuf secondes, Stybar à trente et Pauwels à trente-quatre. Peeters et van der Haar sont relégués à quarante et une secondes, Meeusen et Aernouts à quarente-six.

     C’est finalement le champion de Belgique qui procède à une grande accélération dans le dernier tour. Prenant de nombreux risques, Sven Nys parvient à creuser l’écart et signe à Zolder sa troisième victoire en Coupe du monde cette saison. Niels Albert termine donc deuxième. La troisième place revient au champion de République Tchèque, Zdenek Stybar, qui s’est débarrassé de Simunek et de Pauwels dans le dernier tour. Rob Peeters termine sixième, battant au sprint Lars van der Haar, septième. Matthieu Boulo est le seul Français à boucler l’épreuve. Il prend la 19ème place.

Classement de la sixième manche de la Coupe du monde UCI à Heusden-Zolder

1. NYS Sven (BEL) : 1h05’15’’

2. ALBERT Niels (BEL) : + 16’’

3. STYBAR Zdenek (CZE) : + 33’’

4. SIMUNEK Radomir (CZE) : + 41’’

5. PAUWELS Kevin (BEL) : + 46’’

6. PEETERS Rob (BEL) : + 50’’

7. VAN DER HAAR Lars (NED) : + 50’’

8. MEEUSEN Tom (BEL) : + 58’’

9. AERNOUTS Bart (BEL) : + 1’05’’

10. MEISEN Marcel (GER) : + 1’13’’

Sven Nys
Photo : sporza.be

      Après six manches effectuées sur huit, Sven Nys prend donc la tête du classement général de la Coupe du monde. S’il est à égalité de points avec Niels Albert, le champion de Belgique compte trois victoires contre une seule pour le champion du monde. Kevin Pauwels conserve la troisième place, Klaas Vantornout la quatrième même si Lars van der Haar remonte au cinquième rang et se rapproche dangereusement du Belge. Sven Nys prouve à Zolder qu’il se maintient à un niveau exceptionnel à deux jours de la cinquième manche du Trophée Banque Bpost et à quatre jours de la sixième manche du Superprestige.

Classement général de la Coupe du monde UCI après six manches

1. NYS Sven (BEL) : 415 points

2. ALBERT Niels (BEL) : 415 points

3. PAUWELS Kevin (BEL) : 389 points

4. VANTORNOUT Klaas (BEL) : 301 points

5. VAN DER HAAR Lars (NED) : 291 points

6. AERNOUTS Bart (BEL) : 290 points

7. MEEUSEN Tom (BEL) : 276 points

8. SIMUNEK Radomir (CZE) : 263 points

9. VAN AMERONGEN Thijs (NED) : 246 points

10. MOUREY Francis (FRA) : 240 points

Prochaine manche : Rome, le 6 janvier.

Sébastien De Cock.

Leave a Reply